Episode 27 : Que peut-on encore attendre de la Science ?

DESCRIPTION DE l'ÉPISODE

Les progrès continus des sciences depuis 4 siècles ont transformé nos façons de vivre, nous ont permis d’améliorer notre santé, notre confort matériel, d’aménager les territoires, et même d’aller jusque dans l’espace.

Ils ont aussi produit la bombe atomique, les armes chimiques, les moteurs diesel. Ils ont permis aux industries de s’étendre, et à la civilisation consumériste de prospérer… jusqu’à franchir les limites planétaires.

Responsables, mais pas coupables ? Faudrait-il empêcher les chercheurs de chercher – et de trouver, au motif que le produit de leurs recherches peut avoir des conséquences néfastes pour l’humanité ? Ou, au contraire, miser plus que jamais sur les découvertes scientifiques pour réussir à décarboner notre économie et infléchir la trajectoire climatique ?

 

A l’heure où les progrès, notamment en matière d’Intelligence Artificielle, font entrevoir la possibilité de ruptures anthropologiques fondamentales, j’ai voulu comprendre comment se « fabriquait » la science, et quels liens elle entretenait avec le fonctionnement de l’économie. Peut-on réellement parler de « découvertes » ? Le monde préexiste-t-il, et n’attend-il que les scientifiques pour révéler ses lois intangibles ?

Ou, en réalité, les savoirs ne sont-ils pas intimement représentatifs de l’imaginaire d’une époque, de ses préoccupations, des objectifs qui lui paraissent plus valables que d’autres ? Pourquoi étudie-t-on plutôt tel domaine, que tel autre ? Et quelles sont les « nouvelles frontière scientifiques » à explorer, pour améliorer nos perspectives d’avenir ?

LE TÉMOIN INVITÉ

Pablo Jensen (@pablojensenlyon) est chercheur au CNRS, physicien à l’Ecole Normale Supérieure et ancien directeur de l’Institut des Systèmes Complexes à Lyon. Il a publié une centaine d’articles dans des revues internationales en physique, économie et sociologie. Il a notamment publié « Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations » (Seuil, 2018) et « Deep Earnings: le néolibéralisme au coeur des réseaux de neurones » (C&F éditions, 2021). Préoccupé par la catastrophe écologique en cours, il est aujourd’hui engagé dans plusieurs groupes qui tentent de réorienter la recherche scientifique (mouvement-ser.org).

LES SOURCES DE L'ÉPISODE

A lire

Indispensable, L’âge des low-techs, vers une civilisation techniquement soutenable (Philippe Bihouix – 2014 – Seuil)

Le droit du sol, journal d’un vertige (Etienne Davodeau – 2021 – Futuropoolis)

La science en action (Bruno Latour – 1995 – Gallimard) et Chroniques d’un amateur de sciences (Bruno Latour – 2006 – Presse des Mines)

 

A retrouver sur Internet

Les Scientifiques en Rébellion : https://scientifiquesenrebellion.fr/

Les Ateliers d’écologie politique : https://atecopol.hypotheses.org/

 

A voir ou à revoir

Bienvenue à Gattaca (1997) : voir la bande annonce

Radioactive (2021) sur Marie Curie : voir la bande annonce

Einstein and Eddington voir la bande annonce

Frankenstein (1931) : voir la scène de la naissance de Frankenstein